02 janvier 2014

Montessori sans peine

J'aurai pu parodier ma copinet et appeler cet article Montessori pour les nuls, tant cela correspond à ce que je veux écrire ici, mais ce titre convient tout aussi bien et vous conduira en plus en balade chez elle :-).
Fin d'année, début de cycle, discussions à bâtons rompus, voila que les derniers jours de feu 2013 furent chargés d'émotions et de discussions intenses, ce celles qui mine de rien influent sur la route ou mènent mes pas.

Petit retour en arrière... Il y a quelques années, lorsque je décidais d'écrire ce blog, comme une trace de mon chemin dans cette pédagogie, il n'y avait pour ainsi dire rien sur la toile française, le blog de Cindy, aujourd'hui fermé, celui de Florence en France qui a fait de bien jolis petits depuis, et le mien.
Peu à peu la toile c'est peuplée et de nombreux blogs, forums, pages internet ont fleuri ci et là, et j'en suis vraiment ravie (d'autant que mon emploi du temps a bien apprécié de pouvoir s’alléger tant la relève est bien plus talentueuse que moi :-) ).
Depuis, j'ai fait mon petit chemin moi aussi, peut être que j'en dirai quelques mots à l'occasion...
Mais si je repend la plume, heu le clavier, c'est en grande partie (très grande partie) pour une amie, une de celles dont je peux dire sans mentir que c'est mon amie de 20 ans, le temps passe...

Montessori reste une pédagogie chère, souvent inaccessible, parfois hermétique, souvent élitiste. C'est un constat difficile contre lequel je me bats (pas tout seule hein :-) ) depuis des années, et je pense que c'est dans ce chemin là que mes pas risquent fort de traîner encore longtemps.

Du coup pour l'offrir quand même à leurs enfants, beaucoup de mamans aménagent de petites activités, créent des espaces, une ambiance pour leurs enfants, et je trouve tous ces élans formidables. Pourtant, souvent, par enthousiasme, par méconnaissance, parce qu'elles n'ont pas envie de faire du "tout Montessori", on s'éloigne de cette pédagogie et c'est difficile de retrouver l'axe de Marie Montessori dans toutes ces idées.

Ma formation m'a appris avec beaucoup d’exactitude des choses pour moi essentielles : la rigueur et le soin d'une présentation, une certaine exigeante par rapport à la manière dont l'adulte prépare et aménage l'espace,  l'importance d'une pédagogie globale qui suit l'enfant dans son entier l'accompagne sur le long terme, la merveilleuse simplicité du matériel...

A la croisée de ces deux aspects : d'un coté cette rigueur que je veux conserver dans ma pratique de tous les jours, et de l'autre cette inaccessibilité, cet élitisme de fait de cette pédagogie : peu de lieux Montessori, souvent très chers car absolument pas aidés par les collectivités, formation élitiste et financièrement inaccessible à la plupart, malgré le formidable travail de quelques associations qui proposent des formations de qualité et à prix plus accessibles, je cherche depuis longtemps ma voie et si j'ai trouvé des réponses dans ma vie, j'aimerai ré-ouvrir ce lieu pour proposer des petites astuces facile et pas chères, en gardant cette rigueur qui m'est importante. Je ne sais pas ou mèneront mes pas, mais je sais par ou je vais commencer, la conversation avec mon amie m'a naturellement inspirée : l'aménagement de l'espace pour les petits loups, à la maison, sans grands frais, pour permettre à l'enfant deux choses fondatrices : être le plus autonome possible ( aide moi à faire par moi même pour ceux à qui ça dirait quelque chose :-) ), et participer le plus possible à la vie de la maison (l'enfant dans les pas de l'adulte).

3 commentaires:

Charlie a dit…

Quel plaisir de te relire PPP !!! Tu fais partie des blogs qui ont guidé mes premiers pas, depuis 2007, dans la découverte de ce nouveau chemin des apprentissages (et malgré ton absence sur la toile, que je ne comprends que trop bien désertant moi-même mon blog, je viens encore au moins une fois par semaine sur ton blog voir au cas où).
Et aujourd'hui, éducatrice 6-10 et directrice d'une école depuis la rentrée, après 5 ans d'IEF, je te dis pour la première fois : MERCI !!!
Je suis sûre que tes nouveaux articles en aideront plus d'une, y compris moi pour le prochain ;-)

Princesse Petit Pois a dit…

:-)

Unknown a dit…

Merci pour ces réflexions intéressantes ! Démarrant tout juste l'aménagement de notre environnement dans la perspective de l'IEF et de la pédagogie Montessori, se posent effectivement beaucoup de questions pour cette application en dehors d'une salle de classe et avec un petit crapahuteur - et espérons-le bientôt un troisième à venir - qui aime attraper tout le matériel de l'aînée ! Nous vous lisons donc avec grand intérêt !